comprendre le belge

Publié le par patmamy

Merci à Lydie pour ces informations primordiales pour bien comprendre le belge.


COMPRENDRE LE BELGE :

 

A POUF : Au hasard. Comme ça, nous, devant un dilemme, on tape à pouf.  Là ou d'autres, les malins se tapent la pouf.

A S'NAISE : En toute décontraction. L'expression dénote dans le chef de celui qui l'utilise, une pointe d'admiration pour l'imperméabilité au stress de celui dont il parle.
 
BERLU : sorte de saisi (voir « saisi »)

BIESSE : Bête, synonyme de « Malin ! ». Var : Biesse di Gaz.

BOMME : poutre de gymnastique dont le nom provient très probablement du bruit que fait l'élève quand il le percute de plein fouet.

A-FOND: 'Cul sec' plutôt avec une chope* et entre étudiants.

(S')ABAISSER: Se pencher ' hé chou, fais un peu attention, quand tu t'abaisses, on voit ton début.'

ALLEZ ! : Mot multifonctionnel  'allez hein, te laisse pas aller' ou alors 'mais allez, qui a fait ça ?' ou enfin: 'allez, pourquoi tu dis ça menant?'.
Var : Alleï en bruxelleer.

CASSONADE : Sucre brun. Il y a la cassonade brune, la cassonade blonde et la cassonade « p'tit gamin », de marque Graefe, parce qu'il y a un dessin de gosse dessus.

CARROUSEL: le truc qui tourne avec dedans des voitures de pompiers avec dedans des enfants. Le plus célèbre carrousel est fouronnais, avec dedans Jean-Marie Happart,  une fois bourgmestre, une fois pas bourgmestre, une  fois bourgmestre, une fois pas bourgmestre.

CERVELAS: agglomérat de viandes incertaines compressées façon zeppelin indissociable de 'dikke' et de 'tralala'. Le cervelas doit être avalé sans intelligence, froid ou chaud. Var : Chasseur, cervelas fumé, ou idiot-bête qui tue des animaux.
 
CHOPE : verre de bière, aussi appelé PINTE, ou  Crasse Pinte, ou Pintje à Bruxelles et au Nord.

CLIGNOTEUR : lumière qui lume puis qui lume plus. Les français parlent de 'clignotant'. Qu'ils sont biesses..

CLOCHE : Pour cloque ou ampoule. 'Papa, c'est encore loin, parce qu'avec mes cloches, j'ai mal mes pieds'.
 
CORNETTES :  petites nouilles tordues. On les mange avec de la cassonade et un plotch de beurre.

DOUF: « chaud » comme : 'Chérie, il fait douf ici, ouvre-moi un peu la fenêtre et pendant que tu es debout,  prends-moi encore une duvel dans le frigo', ce qui conduira à la cuite (douffe).

DOUFFE : cuite. 'Mon vieux, je me suis pris une de ces douffes, pourtant, j'avais pas bu grand'chose, juste une petite douzaine de duvel'

ESSUIE DE VAISSELLE : linge de maison servant à sécher couverts, verres et casseroles après qu'on les a lavés et bien rincés. L'utiliser aussi comme essuie-mains, c'est dégueulasse.

FEU OUVERT: L'âtre de la cheminée ! Un feu ouvert, c'est un peu comme une cassette mais avec l'image en vrai.

FRISKO : C'est bien simple, on ne connaît pas le mot en français. Un frisko, c'est un frisko. On remercie Artic qui l'a inventé ainsi que les noisella (frisko avec noisettes) et le cornetto (à la fraise).

FROTTER : récurer, mais aussi danser un slow ou gueuler sur quelqu'un qui a fait des bêtises. 'Je lui ai frotté les oreilles'. Aussi, l'un des mots  préférés de notre Rodrigo national quand cela se joue au sprint: ' Oh lala, ça frotte dans tout le peloton et Boonen qui est enfermé ! ' Bien insisté sur les 'R', pour le dire comme à la télé.
 
FROTTEUR: petite brosse pour tableau noir. N'efface pas parfaitement la craie (l'éponge est là pour cela). Provoque un bruit formidable quand lancé du dernier banc, il percute le tableau sur sa face non feutrée. Les anciennes versions en bois sont beaucoup plus maniables et font encore plus de bruit.
 
IMBECILE-COUILLON : biesse, connard, malin, saisi. Aussi parfois appelé  « Idiot Bête » par les belges originaires de Courbevoie.

JOURNEE (bonne):  Tout est question d'intonation.' Au revoir, Monsieur, Au revoir Madame et une bonne journéééée'. A dire avec un cul de poule et un air de faux-cul

LOGOPEDE: Orthophoniste. Curieusement! , le français admet ' logopédie' mais snobe les 'logopèdes' dont l'étymologie n'est pourtant pas moins imparable.


MANIQUE: Le Mari:' Ouille, je m'ai brûlé à la casserole de carbonnades'.   Sa femme:' M'enfin chou, je t'avais dit de prendre les maniques'.

MANCHE (à balle): Cire-pompes, lèche-cul, frotte-manche, fayot, souvent premier de classe quand même, le salopard!

NON PEUT-ETRE: = oui sûrement. Et pour dire non, il faut dire oui, peut-être. Seuls les belges s'y retrouvent.

OUILLE-OUILLE : Si ça fait mal, c'est ouille. Dit deux fois, ça n'exprime plus la douleur mais l'étonnement, la lassitude ou l'impossibilité. 'Ouille-ouille, qu'est ce que tu me demandes là ? Dans certains cas, c'est plus menaçant: ' Ouille-ouille,  qu'est ce que tu vas prendre ! ' Souvent utilisé pour exprimer de la surprise par rapport au récit d'un interlocuteur : 'Ouille-ouille, toi ! '

PAF (être). Ou rester PAF. 'A quia, bouche bée, les bras ballants, scié. Ne pas confondre avec le colonel Paf. Redoutable défi mêlant gymnastique et performance alcoolisée.

PANADE: voir 'Pape'. Par ailleurs être dans la panade, c'est être dans le gaz ou dans la mélasse

PAPE: Prononcez 'Pap'. Bouillie. Les bébés belges adooooorent. Les pépés aussi. Vachement plus parlant que bouillie. La pape s'écoule des commissures en brotchant, puis s'échoue généralement un peu sur la bavette mais aussi partout autour.

PAR APRES : 'Après' avec 'par' devant. 'D'abord, il a dit oui, par après, il a dit non'.  Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. N'existe pas en version 'Par avant'.

PLACE (avoir une bonne) : Avoir un emploi sûr et rémunérateur. Le rêve des parents belges pour leur descendance.

PLOTCH: de beurre. Mais une grosse, hein, et bien au sommet de la purée.

QUETTER: Baiser, niquer. Là par contre, c'est nous les cochons ! Rien à voir avec une quête, qui quette ne s'abstient donc pas. La quette = la bite. Quetteur : homme à femme. Quettage = ben oui.

RAWETTE: petite quantité «en plus », rab, rajout. Une définition plus complète serait superfétatoire. Je vous la mets quand même?

RELOQUETER: Donner un 'coup de loque'

RENON: Chez nous, on ne résilie pas un bail, on « donne son renon ». Souvent parce qu'on a enfin une brique dans le ventre.

QUEUE (faire la) Sujet d'empoigne entre français et Belges. Les premiers font la file, les autres la queue. Mais les uns et les autres se retrouvent quand il s'agit d'enguirlander le resquilleur : 'A  la queue comme tout le monde ! '.

SAISI: étonné et/ou crétin. 'N'insistez pas docteur, c'est un saisi'

SAVONNEE: mélange d'eau et de savon pour nettoyer le sol, ou action de laver au savon. Une bonne est conseillée pour 'rattraper' un fauteuil si le chat a pichi'd'sus, mais il faut 'frotter' énergiquement.
 
SACOCHE: Sac à main mais pas un sac à 1.000 Euros. Si on traite un 'Delvaux' de sacoche, ça peut aller jusqu'au procès.

 

TORCHON: loque à nettoyer par terre... on ne séche sûrement pas la vaisselle avec (comme en france)... 'serpillière' traduction française...








           Patmamy


 

 

 

 

 

 

 

Publié dans blablatage

Commenter cet article

ness 21/05/2008 23:48

voici le dicton du jour :[Sainte Quitère] Si elle gèle, Sainte-Quitère emporte tout dans son grand tablier.            bisou et bonne soirée mouette

bloga2 21/05/2008 21:03

Eh bien j'en suis toute PAF ! J'en prendrai bien une ravette histoire , non peut être .....

floso 21/05/2008 20:35

Un billet très instructif ! c'est super de nous avoir fait partager ça !

nanou 21/05/2008 19:03

Eh ben, c'est un sacré dictionnaire que voilà ^^bises

patricia vilain 21/05/2008 16:26

MDR..j'ai adoré !!! encore 1matin et aprés 4repos..youpi...une bonne journéee et plein de bisouxxx baveuxxxx